Dossier

Nationale A : l'année du Cannet handibasket ?

Auteurs d'un très bon début de saison, les joueurs du Cannet sont plus que jamais candidats au titre de champions de France. En constante progression, ces dernières années, le club présidé par Alexandre Farrugia s'est renforcé de manière très intelligente. Et le résultat se voit sur le parquet.

Dans son petit bureau du gymnase Maillan, Alexandre Farrugia, président du Cannet handibasket depuis 2001, plante le décor. "Parfois, c'est agaçant de voir qu'on ne parle que de nous sous l'angle médical ou sur le plan de la réinsertion. Ce qu'on fait ici, c'est du très haut niveau sportif."

La seule solution pour changer le regard des gens ? "Qu'ils viennent nous voir jouer, ils se rendront compte que ça va très vite et que nos gars sont très adroits. Tout à l'heure, j'ai lancé un défi à l'un d'eux. Il a rentré dix shoots à trois points en une minute et demie. C'est plutôt pas mal…"

Le 19 octobre, ceux qui garnissaient les tribunes de Maillan, le gymnase attenant à La Palestre, ont pu assister à la victoire des Azuréens contre Hyères (81-67), l'un des cadors de la Nationale A. Ce soir-là, devant plus de 300 spectateurs, Le Cannet avait pris les commandes du classement avec trois succès en autant de rencontres (dont un à l'extérieur contre Meaux, le champion de France 2013). Une position que le club azuréen occupe toujours.


HANDIBASKET LE CANNET vs HYÈRES par OpenSports_TV

Briller sur tous les fronts 

Installé au plus haut niveau français depuis la saison 2008/2009, n'a encore jamais réussi à décrocher le titre. L'association fondée en 1999, finaliste en 2011/2012, se porte clairement candidate à la succession de Meaux.

Cet été, le coach historique du Cannet, Daniel Tupet, a laissé sa place à Charles Zila, qui portait jusqu'alors le maillot noir et jaune. Celui-ci peut compter un effectif expérimenté, avec plusieurs joueurs présent sur la Côte depuis de longues années. L'entraîneur canettan a également hérité d'une paire US de grande qualité (Tommie Gray et Trevon Jenifer).

Finaliste de la coupe de France il y a deux ans, le club du président Farrugia désire également briller dans cette épreuve. "La formule a été modifiée, elle est désormais calquée sur ce qui se fait chez les valides en Pro A avec la Semaine des as (appelée Leaders cup depuis 2012). En ayant un très bon bilan lors de la phase aller, on peut augmenter nos chances de succès", indique Alexandre Farrugia.

Troisième au ranking français (un classement qui prend en compte les résultats sur plusieurs saisons), la formation sudiste évolue également en Euroleague 2, le deuxième échelon continental. 

D'autres contraintes économiques

Un univers encore plus concurrentiel, où il faut faire face à des écuries nettement mieux armée financièrement. "Chez nous, les joueurs sont défrayés. Notre budget annuel, c'est 200 000 euros pour l'équipe première et l'équipe 2. Mais dans les clubs allemands, espagnols ou turcs, ils sont complètement professionnels. Les plus importants tournent avec plus d'un million d'euros", poursuit le président.

Sujet épineux pour toutes les disciplines amateurs, le domaine économique se révèle encore plus compliqué quand on parle de handisport, notamment pour les déplacements. "C'est difficile à gérer, parce qu'il faut transporter dix fauteuils de sport. Souvent, on a une minibus qui part en amont pour les amener sur place. Et il faut savoir que les compagnies low cost refusent de les prendre en soute."

Un fauteuil, préparé sur-mesure pour chaque handibasketteur, c'est un investissement de plus de 6 000 euros à renouveler tous les trois ans. Fort heureusement, Le Cannet peut compter sur le soutien d'une entreprise de matériel médical, l'apport des mutuelles ainsi que les subventions allouées par le Conseil général.

"Real sport, real show"

Largement aidée par la Ville du Cannet, la formation de première division peut également compter sur une belle base de supporters. "Au printemps dernier, nous avons organisé le All star game français. C'était un grand moment, il y avait environ 600 personnes dans les gradins. C'était magnifique. Ici, on sent une vraie volonté de la part de la Ville de mettre en avant le handisport. On est une vitrine pour Le Cannet, au même titre que les volleyeuses de l'ESCR, qui jouent en Ligue A."

Quoi qu'il en soit, les dirigeants doivent encore et toujours batailler pour faire prendre conscience au grand public que dans "handisport", il y a "sport". Dans les résultats d'une recherche Google, le premier lien, menant vers le site officiel du club, comporte la mention suivante : "Real sport, real show". Et c'est tout sauf de la publicité mensongère…


Le calendrier du championnat

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Le Cannet handibasket en 5 dates

Juin 1999 :
création du club

2004 :
Premier titre en Nationale 3 "Paca-Roussillon"

2008 :
Champions de Nationale 1B, promotion au plus haut niveau national (Nationale 1A)

2010 :
première participation à l'Eurloeague 3

2012 :
Vice-champions de France en Nationale A, finalistes de la coupe de France