André Amitrano s'en va

Historique entraîneur de gardien et lui-même ancien portier de l'AS Monaco, André Amitrano, d'un commun accord avec le club, a tiré sa révérence à six mois de la fin de son contrat.

Avec l'arrivée de Robert Moreno et de son staff, on se doutait bien que les lignes allaient bouger à l'AS Monaco. Jardim ayant quitté l'aventure avec ses adjoints, il ne restait que Bob Tahri et André Amitrano. Si l'avenir du premier n'est pas encore connu, le second a, quant à lui, souhaité quitter le club à six mois du terme de son contrat, comme le révèle un communiqué du club. "L’AS Monaco a accepté la demande d’André Amitrano de mettre un terme anticipé à son contrat qui s’achevait en fin de saison, en juin 2020. Le Club tient à remercier chaleureusement celui qui était entraîneur des gardiens de but rouge et blanc depuis 2009, pour son dévouement et son professionnalisme. C’est avec beaucoup d’affection que l’ensemble du club lui souhaite le meilleur dans ses projets futurs", peut-on ainsi lire sur le site officiel de l'AS Monaco.

De la cage aux consignes

Dd 1108

Si le départ d’un membre du staff peut être anodin, celui d’André Amitrano ne l’est pas. Et pour cause, il a tout connu avec l’AS Monaco. D’abord, sur le terrain, où, entre 1978 et 1982, il défend le but monégasque. Titulaire à cinq reprises, car doublure d'un certain Jean-Luc Ettori, il devient champion de France lors de sa dernière saison. Pour gagner du temps de jeu, il quitte le club et rejoint le voisin niçois. Mais comme le facteur sonne toujours deux fois, André Amitrano revient à Monaco en juin 2009. En tant qu’entraîneur des gardiens, cette fois. Malgré la relégation du club en L2 quelques mois après son retour, il continue l'aventure. Un choix payant. Le club relève la tête et l’ancien portier connaît de nouveaux succès : une remontée en L1 couplée au titre de champion de France de L2 à l'issue de la saison 2012/13 et le sacre en L1 en 2016/17.

Un travail efficace

Amitrano Caillard Suba

Pendant sa seconde carrière, l’homme de 62 ans a beaucoup apporté aux derniers remparts qu’il a coachés. Des joueurs confirmés comme Maarten Stekelenburg ou Sergio Romero aux jeunes comme Loïc Badiashile, il ne faut pas oublier Danijel Subasic. Sous les ordres d’André Amitrano, le gardien croate passe rapidement de trois sélections à son arrivée à numéro 1 des Vatreni. Mais surtout, lors du titre en Ligue 1 des Monégasques, il est nommé meilleur gardien du championnat. Après avoir entraîné à l’ASOA Valence, à Guingamp, à Cannes et à Rennes, c’est à Monaco qu’André Amitrano a prouvé. Son départ marque la fin d'une belle aventure de plus de 10 ans, auxquelles il faut ajouter ses 6 années de joueur. Arrivé avec Robert Moreno, c'est José Sambade qui lui a succédé, l'Espagnol ayant pris ses fonctions dès le 28 décembre.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos

Henry Onyekuru prêté à Galatasaray

L’AS Monaco a annoncé, ce dimanche, le prêt d’Henry Onyekuru à Galatasaray, jusqu’à la fin de la saison et sans option d’achat. Après seulement 4 matches, dont le dernier le 21 septembre, le Nigérian, recruté cet été à Everton, retourne dans le club stambouliote. Déjà prêté la saison dernière, il avait inscrit 16 buts en 44 matches.