L'AS Monaco l'emporte enfin !

L'AS Monaco la tient ! En s'imposant face à l'OGC Nice (3-1) lors de la 7e journée de Ligue 1, les hommes de Leonardo ont signé leur première victoire de la saison et sortent provisoirement de la zone rouge.

Il y a des victoires qui font plus de bien que d'autres. Celle de ce soir va indéniablement ramener le sourire à la Turbie, demain matin. Car, en s'imposant face au voisin niçois, le joueurs de l'AS Monaco ont remporté leur premier succès de la saison. Un succès qui porte le nom d'un homme. Auteur d'un bon début de saison, Alexandre Golovin a signé une performance exceptionnelle ce soir au Louis-II. Auteur d'un doublé (29e et 74e) et d'une passe décisive (pour Ben Yedder, 79e), le russe a été partout. A la récupération aux côtés d'un Tiemoué Bakayoko de gala, comme à l'organisation. 

Et comme un seul homme ne peut tout faire, le "Tsar" a parfaitement été aidé dans sa tâche par Tiémoué  Bakayoko. En dedans lors des vingt premières minutes, l'international français a ensuite rayonné sur le milieu de terrain, asphyxiant totalement ses adversaires. Devant, Islam Slimani s'est montré encore une fois très généreux, toujours dans le combat, pêchant parfois dans la justesse technique, mais toujours altruiste, comme sur son offrande pour le deuxième but de Golovin. 

Efqemarx4aa4dzm

Derrière, les monégasques ont retrouvé une certaine solidité, même si le duo Atal-Ounas leur a souvent fait mal, notamment en première période. La charnière centrale n'a pas flanché et a récupéré un grand nombre de ballons (38 entre Maripan, Jemerson et Badiashile). De quoi rentrer à la maison avec le sentiment du devoir accompli.

Des débuts compliqués

Il aura fallu laisser passer l'orage. Car lors des vingt premières minutes, les monégasques ont balbutié leur football et ont subi les vagues niçoises. Mais, contrairement à leurs premières sorties de la saison, ils n'ont pas rompu sous les coups de boutoir du Gym. Régulièrement mis en danger, ils ont pu compter sur la présence rassurante de leur gardien, Benjamin Lecomte, auteur d'un superbe arrêt réflexe en début de partie (3e). 

Au fil des minutes, l'OGC Nice a grillé ses cartouches, ne trouvant pas la faille et les monégasques ont sorti la tête de l'eau. Plus de justesse dans les passes, plus proches des niçois, récupérations de balle plus hautes. L'AS Monaco est d'ailleurs proche d'ouvrir le score sur un beau numéro de Gil Dias, mais le portugais a vu sa frappe mourir sur l'extérieur du poteau droit (25e). 

Efqry7jxuaexdr3

L'ouverture du score est intervenue quelques minutes plus tard par Alex Golovine, hyper actif au milieu. Sur un relais avec Fabregas, très adroit ce soir dans son jeu long,  le Russe récupère la gonfle dans la surface et nettoie la lucarne gauche de Benitez (29e). Deux minutes plus tard, c'est Islam Slimani qui double la mise sur un bon service de Gelson Martins. Mais l'arbitre, Mikael Lesage, est averti par ses assistants vidéo. Gelson étant légèrement hors-jeu au départ de l'action, le but est annulé. Malgré l'envie des niçois de revenir, les monégasques sont solides jusqu'au bout, à l'image de Lecomte qui écarte un ballon de Youcef Atal, véritable poison, juste avant que l'arbitre ne siffle la mi-temps.

Solidité retrouvée

Touché dans un contact avec Youcef Atal, Gil Dias est resté au vestiaire, remplacé à la mi-temps par Fodé Ballo-Touré. Et le jeune latéral gauche a signé une très bonne entrée après avoir passé la rencontre face à Reims et la première mi-temps de ce match sur le banc. 

Gelson Martins, lui aussi très actif sur son côté droit, adresse un nouveau centre en retrait à destination d'Islam Slimani qui ne cadre pas (52e). Mais son travail de sape, toujours le premier à lancer le pressing, et son altruisme ont une fois encore grandement aidé son équipe. Car, après l'égalisation de Burner (sur un ballon mal dégagé sur corner 54e), c'est lui qui décale parfaitement Golovine pour le 2-1 (74e).

Efqdtw Xuaatg7w

Entré à la place d'Augustin, Ben Yedder a aggravé la marque cinq minutes plus tard, sur un ballon subtilement glissé dans l'espace par Golovine. L'avant-centre français aurait même pu signer un doublé, mais sa reprise, sur un magnifique centre en première intention de Slimani, a été détournée par Benitez (91e). 

Tout le club attendait cette première victoire et elle est arrivée au meilleur des moments. Il va désormais falloir confirmer dès samedi avec la réception de Brest pour la 8e journée de Ligue 1 (samedi 20 heures). En cas de victoire, les monégasques termineraient le mois de septembre avec 7 points pris en une semaine, soit plus du double que ce qu'ils avaient depuis le début de saison. De quoi leur permettre de revenir au classement et coller un peu plus aux ambitions du club. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos