L'AS Monaco s'impose à Paris et revient à deux points du podium

Les Monégasques ont été grandioses, hier soir, en battant logiquement le champion en titre sur sa pelouse (2-0).

Que retenir après une superbe performance collective qui a mené l'AS Monaco à la victoire face au Paris Saint-Germain (2-0), hier soir ? Pointer du doigt le seul tir cadré à mettre à l'actif des Parisiens sur leurs dix tentatives ? Louer la tactique de Niko Kovac, qui a parfaitement ajusté un 4-5-1, annihilant chaque mouvement adverse ? Ou, tout simplement, rappeler que les Monégasques ont remporté leurs deux duels face au PSG cette saison en Championnat (6 points sur 6) et que la dernière équipe à avoir accompli pareille performance était Nancy... en 2011/2012 ?

Maripan encore décisif

Une chose est sûre : les Asémistes n'ont pas volé leur 16e victoire en 2020/2021 (série de 11 matches d'affilée sans défaite) et se sont même facilités la tâche en marquant très tôt dans la rencontre. Dès la 5e minute, Sofiane Diop profitait d'une remise de Ruben Aguilar sur un centre de Kevin Volland pour tromper Keylor Navas d'une tête à bout portant (1-0). Etouffé par l'activité monégasque, les Parisiens n'ont pas cadré le moindre tir en première période. Une première dans l'ère QSI. Le second but a, lui aussi, été marqué au meilleur moment, peu après le retour des vestiaires. Jusque-là irréprochable défensivement, Guillermo Maripan s'est mué en buteur en contrant une passe d'Ander Herrera dans la surface adverse et en ajustant le portier d'une belle frappe enroulée du droit dans le petit filet (2-0, 51e). Le Chilien n'en finit plus d'étonner, auteur de cinq buts cette saison... tous inscrits depuis début janvier, lors des neuf derniers matches !

Mt1 2986 1160x650

Kovac rend hommage à son équipe

La seule occasion du PSG intervenait à l'heure de jeu, mais Benjamin Lecomte n'a pas été inquiété par la tête trop molle de Moïse Kean. Le coup tactique de Kovac portait ses fruits et Monaco, au coup de sifflet final, remontait à deux points du podium et de sa victime du soir. Consolidant, au passage, sa quatrième place puisque le RC Lens pointe désormais à 12 longueurs. "Nous savions que le PSG allait avoir une forte possession de balle, on voulait donc procéder en contre. Je souhaite souligner le travail de l'équipe pendant ces 90 minutes. Elle a joué avec passion, c'est la clé de la victoire. Ce résultat est mérité", s'est félicité l'entraîneur croate de l'ASM.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos