"Je sais d'où je viens…et je sais où je vais"

Niko Kovac, la "deutsche qualität"*

Niko Kovac (48 ans) a été nommé entraîneur de l'AS Monaco en lieu et place de Robert Moreno. Si la surprise et l'étonnement étaient de rigueur au moment de l'annonce, le profil du Croate colle parfaitement aux volontés de Paul Mitchell, le directeur sportif monégasque.

"Je pense qu'on ne peut pas changer le passé mais on peut effectivement se pencher sur l'avenir et travailler d'arrache-pied dessus. L'idéal est de retrouver les compétitions internationales, vous savez ce que ça veut dire (large sourire)." Cette phrase pourrait à elle seule résumer la présentation de Niko Kovac. Arrivé en compagnie d'une partie de l'état-major du club, il a pris place sur l'estrade, entouré d'Oleg Petrov, vice-président directeur général, et de Paul Mitchell, le directeur sportif de l'AS Monaco. Les deux hommes à l'origine de sa venue, notamment le second nommé. 

Img 2569

S'il s'est parfois montré prudent dans sa communication, surtout au niveau des objectifs ou de ses ambitions dans le jeu, le nouvel entraîneur de l'AS Monaco a tout de même dévoilé les grandes lignes de ce qui attend ses joueurs mais aussi les supporters, désireux de revoir leur club tout en haut. Et ça tombe bien, Kovac a la même ambition. 

Un choix simple

Il semblerait que les deux parties soient rapidement tombées d'accord. Au moment d'évoquer le choix ''Kovac'', Paul Mitchell n'a pas tari d'éloges sur son nouveau coach. "Je pense que Niko représente tout ce que j'ai évoqué lors de notre dernière conférence de presse. C'est un exemple pour notre club. C'est un meneur qui a beaucoup d'ambition et d'humilité. C'est un excellent choix pour l'AS Monaco. Pour moi il représente ce que le club incarne et ce dont il a besoin. C'était le candidat parfait. Ce sera un très bon mariage." 

Hd Kovac 0576

Si Paul Mitchell fait référence au jeu qu'il aime voir développé dans "ses" équipes, -"j'ai toujours aimé le dynamisme, l'agressivité dans le jeu et jouer pour l'emporter"- il semblerait que les idées de Niko Kovac collent parfaitement à cette philosophie. Passé par l'Eintracht Francfort (2016/18), la sélection nationale croate (2013/15) ou dernièrement le Bayern Munich (2018/nov 2019), l'ancien numéro 10 et capitaine de la Vatreni a une idée claire de ce qu'il souhaite mettre en place.

Hd Kovac 0331

 "Chaque coach a sa propre philosophie, sa façon de voir le football. J'ai usé de différentes tactiques par le passé, que ce soit à Francfort ou à Munich. Nous devons nous adapter, avoir une vue d'ensemble des joueurs et là nous pourrons choisir la bonne tactique qui aidera l'équipe. Mais je joue un football intensif et cela nécessite d'être en bonne forme pour pouvoir le pratiquer. J'ai eu l'occasion de faire beaucoup de préparations dans ma carrière et je sais qu'il est important d'être en bonne forme physiquement, mais aussi au point techniquement et tactiquement."

Hautes ambitions

Si l'accent va d'abord être mis sur le travail et s'il s'est montré prudent dans sa communication, Niko Kovac arrive tout de même avec des ambitions. Ayant signé pour trois saisons (plus une en option), il a d'ailleurs affirmé vouloir "ramener l'AS Monaco au sommet de la Ligue 1", dès ses premiers mots lors de sa présentation. "Ça a été une surprise, tout est arrivé assez vite, mais si j'ai accepté, c'est très simple. C'est parce que l'AS Monaco est un très grand club, avec une grande histoire. J'ai confiance en Oleg et Paul, je remercie aussi Oleg, Paul et Dmitry Rybolovlev pour leur confiance. Et je veux leur rendre autant que possible", a également souligné le néo-coach asémiste. 

Hd Kovac 0502

Pour atteindre cette qualification européenne qui fuit le club depuis maintenant deux saisons, Kovac va s'appuyer sur un staff réduit, pour le moment. "Il y a trois personnes avec moi dans mon staff : mon frère Robert, mon premier adjoint, qui comme vous l'imaginez est une personne de grande confiance pour moi sur laquelle je peux m'appuyer en toute circonstance et qui a aussi une très belle carrière de joueur. Il y a également Goran Lackovic, mon deuxième adjoint. Nous avons travaillé ensemble avec la sélection croate. Il y a également Walter Gferer qui est autrichien et qui sera plus axé sur la préparation physique. Nous sommes une petite équipe mais une équipe solide qui se connaît bien et sur laquelle on peut bien évidemment compter. Pour les gardiens, nous avons pour l'instant Christophe (Almeras, habituel coach des gardiens de la N2, ndlr) qui fait du très bon boulot. Nous échangeons avec Oleg et Paul, donc nous restons à l'affût des opportunités éventuelles sur le marché. Mais pour l’instant nous restons comme ça.

Hd Kovac 0016

Interrogé sur la tradition du beau jeu à l'AS Monaco, l'ancien bavarois, natif de Berlin, ne s'est pas dérobé. "J'ai joué contre l'ASM avec le Bayer Leverkusen en 1997, à l'époque de Henry, Barthez, Trezeguet, Sagnol. Je connais la valeur du jeu monégasque et sa qualité. Je suis aussi partisan de cela mais il faut également penser à défendre. Il faut trouver le bon équilibre et c'est ce vers quoi je tends. J'ai toujours essayé de pratiquer un football séduisant mais il faut pour cela travailler avec les joueurs et bien faire passer les messages." Le ton est donné.



*Qualité allemande / Niko Kovac est né et a fait l'essentiel de sa carrière en Allemagne.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos