Cannes Bocca futsal prépare sa finale

Samedi 17 mai, le Cannes Bocca futsal disputera la finale de la Coupe nationale à Rouen face au Kremlin Bicêtre united. L'occasion pour le club fondé en 1978 de décrocher le premier trophée de son histoire.

Il y a dix jours, le Cannes Bocca futsal (CBF) est allé s'imposer dans la salle de Mérignac, sur le score de 3 à 0. Une victoire de plus pour les hommes au maillot rouge et blanc. Mais une victoire qui a encore plus de saveur que les autres.

Grâce à des réalisations de David Busquets (deux fois buteur) et Alex Da Silva, le CBF a décroché son billet pour la finale de la Coupe nationale, qui aura lieu le 17 mai à Rouen. En Seine-Maritime, la formation entraînée par Manuel Moya aura l'opportunité d'inscrire une première ligne au palmarès de l'association.

Les Boccasiens retrouveront le Kremlin Bicêtre united (KBU), finaliste malheureux l'an dernier face au Sporting Paris, qui s'est défait de Toulon tous ensemble (6-5). En championnat de France de D1, le CBF et le KBU se sont déjà rencontrés à deux reprises, avec deux succès pour les Sudistes à la clé (5-4 à l'extérieur, 7-2 aux Mûriers).

Encore en course sur deux tableaux

La finale, qui se disputera à la Kindarena de Rouen (et qui sera diffusée en direct sur la chaîne Dailymotion de la FFF, samedi à partir de 18 heures), s'annonce palpitante et indécise malgré l'ascendant psychologique que les Cannois pourraient posséder. En championnat, quatre points séparent les deux clubs, à deux journées du terme de la saison.

Avec 76 unités, le Cannes Bocca futsal (2e) est en embuscade derrière le Sporting club de Paris, leader avec 77 points et une seule défaite au compteur après 22 rencontres. Le CBF, qui recevra Bruguière le 24 mai et se déplacera dans la salle de Lyon Footzik le 31 mai, devra faire carton plein et compter sur un faux pas des Parisiens, sacrés lors des trois dernières saisons.

Dsc 3508

"Les objectifs de notre saison sont encore en ligne de mire, on parle bien évidemment du doublé. Nous y sommes presque en championnat et en coupe, maintenant, c’est le money-time. On verra mais pour le moment rien n’est acquis", a indiqué le manager du Cannes Bocca futsal sur Voxstadium.fr

Défense de fer

Dans sa double quête, le CBF s'appuiera sur une défense aux allures de muraille. En championnat l'arrière-garde azuréenne est celle qui a le moins souvent été prise en défaut, avec 52 buts encaissés.

Lors des leurs cinq tours en Coupe nationale, les Boccasiens n'ont plié qu'à 14 reprises (2,8 buts de moyenne en leur défaveur), tout en faisant trembler les filets adverses 28 fois. Kamel Boufraine, le manager du Kremlin Bicêtre, résume la situation avant le choc entre les deux camps : "Il faudra être concentrés du début jusqu’à la fin. Les deux équipes devront profiter des moments de faiblesses de l’autre pour marquer."

Côté CBF, on comptera sur les artilleurs maison pour essayer de mettre la main sur un trophée tant

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos