Aurélien Macon : "On a notre destin en mains"

Samedi, les Aigles de Nice (7es) affrontent Reims (10es) à la patinoire Jean-Bouin à 19 h 15. Il faudra montrer un tout autre visage que lors de la dernière journée de championnat à Anglet, avec une cinglante défaite 8-1. Pour Aurélien Macon, l'ailier niçois, la qualification pour les playoffs doit se jouer sur ce match.

C'est le match qui peut assurer la présence des hockeyeurs niçois pour les play-offs de division 1. Il ne leur faut plus qu'une seule victoire sur les deux derniers matches, pour ne pas partir prématurément en vacances.


La rencontre face à Reims est peut-être la plus important de la saison ?

On est bien conscient que c'est un match décisif. On doit tout donner pour aller chercher cette qualification. On a notre destin en mains, on n'a pas le droit à l'erreur. C'est peut-être le dernier match à domicile. Si on doit aller gagner notre qualification à Bordeaux lors de la dernière journée, ça va être très compliqué.

Après la victoire contre Montpellier, on pensait les playoffs acquis, qu'est-ce qui s'est passé dans les Landes ?

Le contexte est très difficile là-bas, le public est chaud et pousse son équipe. A Anglet, La glace est plus petite que chez nous, on a eu plus de mal à développer notre jeu. Ils nous ont imposé leur rythme dès le départ, on a pas su réagir, on a été trop passif. 

Justement, après cette lourde défaite (la plus large de la saison), comment le groupe aborde le match de samedi ?

On doit faire le vide autour de nous pour ne penser qu'à ce match. Oublier tout ce qui s'est passé durant la saison. Être concentré exclusivement sur cette rencontre. On doit tirer tous ensemble dans le même sens, ça peut être un match référence pour les playoffs. En plus, on joue à domicile devant les potes, la famille et un gros public qui nous soutient, toutes les conditions sont réunies pour réussir.

A l'aube de la fin de la saison régulière, êtes-vous satisfait des résultats ?

Personnellement, j'ai raté la moitié de la saison à cause d'une blessure au genou, c'est difficile. Ensuite, concernant l'équipe, on a bien débuté le championnat, puis on a connu une petite perte de vitesse. Chaque année, l'effectif est pas mal remanié donc c'est dur d'avoir de la continuité.

Les huit premiers sont qualifiés pour les play-offs, votre septième place actuelle est-elle préjudiciable pour la suite?

L'objectif du début de saison, c'était de finir dans les quatre premiers. En phase finale, la qualification au tour suivant se joue sur trois manches. La formation la mieux classée lors du championnat reçoit doublement à domicile. C'est un réel avantage.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :