Nice Hockey : la belle fin de Touchette

Après voir annoncé son départ, Alexandre Touchette a bien aidé les Aigles de Nice à rectifier le tir suite à leur défaite face à Tours samedi en Division 1. Les Niçois se sont imposés hier face à Mont-Blanc, et ont offert une belle sortie à leur attaquant canadien.

Les Aigles se déplaçaient à Tours samedi 8 novembre. Sur une série de trois victoires consécutives, les Niçois pouvaient aborder ce rendez-vous avec confiance. Mais force est de constater que c’est avec un peu trop de confiance qu’ils sont montés sur la glace. Contre le cours du jeu, comme l’a rappelé leur entraîneur, Stan Sutor, dans les colonnes de Nice-Matin, ses joueurs menaient même pas trois points d’écart. Mais les Tourangeaux semblaient bien plus motivés à l’idée d’emporter le match. Ce qu’ils ont finalement réussi à faire, s’imposant 6-5. 

Un match qui aura visiblement porté ses fruits. Hier soir, pour le compte de la 10e journée de Division 1, c’est Mont-Blanc qui faisait le déplacement en capitale azuréenne. S’ils ouvrent habituellement le score, les Niçois se sont fait cueillir rapidement, étant menés au score dès la 3e minute. Et si la victoire a mis du temps à se dessiner pour les désormais ex-partenaires d’Alexandre Touchette, c’est en grade partie à cause du gardien adverse. 

D’autant que les locaux allaient même être menés de trois buts aux abords de la trentième minute de jeu. Touchette a d’ailleurs été l’un des hommes de la remontée des siens. En s’imposant finalement 5-4, les Niçois reprennent leur marche en avant et pointent à la 4e place du classement. Un joli cadeau d’adieu pour leur avant canadien.

Le départ de Touchette

Arrivé cet été, le jeune canadien s’est parfaitement fondu dans le collectif azuréen. De son propre aveu, comme il l’a expliqué dans une interview accordée à Nice-Matin, il quitte un vestiaire où il "s’entendait bien avec tout le monde". Mais le jeune homme de 24 ans veut poursuivre ses études de criminologie, ce qui n’allait plus être possible depuis Nice. 

Un retour au pays s’est donc imposé. Si ses cours ne reprennent qu’en janvier, il a décidé de partir dès novembre pour permettre au club de le remplacer. Car passé la date du 15 de ce mois, les recrutements sont terminés. Jusque-là, le garçon a continué de donner son maximum pour son équipe, en témoigne une nouvelle fois le match face à Mont-Blanc. 

Et pour le remercier, il a reçu une belle ovation  de la part du public présent dans les travées de Jean Bouin. Son remplaçant est d’ores et déjà connu puisqu’il s’agit d’une jeune tchèque de 22 ans, Adam Rehak. Fort d’une certaine expérience glanée au Canada et en Pologne, le joueur a le même profil que celui qu’il remplace, correspondant ainsi au souhait des dirigeants. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :