Les lionnes en imposent

A domicile pour leur dernier match de phase régulière, les filles de Fabien Camin ont étrillé le Menton Webb Ellis dans le derby (39-0). De quoi envisager la suite de la saison avec envie et ambition.

Tout était réuni pour une belle journée ce dimanche au stade Prince Héréditaire Jacques. D'autant que ce n'était pas un dimanche comme les autres. D'abord parce que les joueuses de Fabien Camin devaient y disputer un derby. L'AS Monaco rugby féminin affrontait le Menton Webb Ellis. Ensuite, parce qu'en ce dimanche 8 mars, journée internationale des droits des femmes, le club avait décidé de marquer le coup.

Réception sous la bulle attenante au terrain après la rencontre, présence d'officiels, avec notamment les conseillers nationaux Isabelle Amoratti-Blanc (présidente de la commission des droits de la femme et de la famille) et Marc Mourou (président de la commission de l'éducation, de la jeunesse et des sports) et des tribunes pleines, de quoi réunir toutes les conditions pour un bel après-midi de rugby. Et les ''lionnes'' n'ont pas déçu.

Un match plein

D'entrée, les coéquipières d'Emilie Leo, la capitaine, ont mis la pression sur leurs adversaires. Dans un match joué au format 4 x 10 minutes (dix joueuses sur le terrain), il n'a pas fallu attendre longtemps avant de voir le premier essai monégasque. Ni le deuxième d'ailleurs, les filles terminant le premier temps de jeu avec une avance confortable (12-0). La deuxième période a été du même acabit. Rarement mises en danger, elles ont enfilé les points comme des perles (22-0 à la mi-temps, 39-0 en fin de rencontre).

"Avec les filles, nous avions à cœur de bien terminer cette phase aller, d'autant plus à domicile, devant notre public et dans un derby. Notre bonne entame et le premier essai d'entrée nous mettent en confiance, d'autant qu'on score de nouveau dans la foulée. On mène, on maîtrise l'ensemble du match et on a réussi à reproduire ce qu'on a travaillé à l'entraînement pendant 15 jours", glisse Fabien Camin, l'entraîneur des lionnes. 

Une belle fête du rugby et des femmes

Hasard du calendrier, cette rencontre était l'opportunité de mettre en avant le sport féminin en marge de la journée internationale des droits des femmes. C'est d'ailleurs Nathalie Amoratti-Blanc qui a donné le coup d'envoi fictif de cette rencontre. Un match notamment joué sous les yeux de l'association Femmes Leaders Mondiales Monaco, représentée par Héloïse Garino. 

Un intérêt marqué pour le rugby féminin qui n'a pas laissé insensible dans les rangs monégasques. "Ça fait plaisir de voir autant d'engouement autour du rugby féminin, encore tout jeune en Principauté. On a eu un belle réception sous la bulle, avec des cadeaux de nos partenaires pour nos joueuses. C'était une belle fête pour tout le monde et ça permet de mettre en avant notre section et le sport féminin. J'espère que ça donnera envie à d'autres filles de s'inscrire au rugby chez nous. On a vu que des filles qui n'en avaient jamais fait réaliser de belles choses alors qu'elles ne jouent pas forcément depuis longtemps." 

Qualifiée dans la poule haute, les lionnes connaitront leur prochain adversaire cette semaine. Si Nice Mandelieu sera dans leur poule, elles ne joueront pas contre leurs voisines mais compteront dans leur groupe les équipes d'Aix-en-Provence et Noves/Eyragues (Avignon). Début des hostilités le 22 mars.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos