Trop fortes !

Pour la 11e journée de Nationale 2, Monaco a dominé Mauguio (3-1), samedi. Une victoire importante face à leurs rivales pour la montée en Elite.

Dix victoires en dix matches de chaque côté. Un set perdu pour l’AS Monaco Volley-ball, deux pour Mauguio. Dans la poule A, le stade des Moneghetti accueillait samedi le choc de Nationale 2. Si pour la capitaine asémiste, France Bausset, "c’était vraiment le match à gagner", les Monégasques n’ont pas fait les choses à moitié. Dès le début du premier set, l’ASM a fait preuve d’agressivité. Rapidement, un écart se crée (10-2). Une différence déjà décisive, conservée jusqu’au bout (25-13). 

Img 7102

Plus précises en attaque, en réception et même sur les passes, les rouges et blanches ne se relâchent pas et font facilement le break (25-15). Et puis, Mauguio a réagi. Les Héraultaises remportent logiquement un troisième set plus disputé (22-25). "C’est la partie du volley qui est compliquée. On pense avoir fait le plus dur, mais ce n’est pas vrai. Nos adversaires ont commencé à prendre des repères, s’habituer à la salle, à notre jeu aussi, donc elles ont développé le leur. On a été un peu surprise, la dynamique s’est un peu inversée", explique France Bausset.

Le collectif, moteur de l'ASM

La réaction de l’ASM, poussée dans une quatrième manche, ne s’est pas laissée attendre. "Reconcentration, agressivité doublée et solidarité collective", la capitaine applaudit l’envie de son équipe. Le set tourne court, les asémistes survolent leurs adversaires. Un 25-10 tout en démonstration. Entre aces, contres et attaques tranchantes, elles sont allées chercher quasiment tous les points. Alors que France Bausset a été une des meilleures sur le terrain, elle salue la performance de ses coéquipières. "On a vraiment un collectif génial. La victoire vient aussi des belles prestations de Lena (Chameaux, la passeuse) et Manon (Rebuffel, la libéro)"

Img 7208

Après une seule saison en Elite (2017-2018), un retour dans la deuxième division nationale est l’objectif annoncé du club. La première partie de saison va dans ce sens et pour Eva Hamzaoui, l'entraîneure, c’est le résultat d’un travail collectif. "J’ai une équipe qui est impliquée dans cet objectif de monter pour Monaco, pour ce club et je pense que c’est ce qui en fait la force. Chacune des filles qui sont dans ce groupe-là s'est appropriée le projet de monter et elles donneront tout pour"

Rester devant jusqu'à la fin

De l'ambition, les asémistes n'en manquent pas comme le montre la capitaine : "on veut la première place, pour l'instant on l'a et on compte bien la garder jusqu’au bout". Désormais dernière équipe invaincue, l’AS Monaco est seule en tête. "C’était un match clé contre nos concurrentes directes. Là, on vient de prendre de l’avance sur elles (33 points à 30), ce qui n’est pas négligeable, même au niveau mental", précise France Bausset. 

Img 7488

Mais ce n’est pas une raison pour se relâcher. "Il faut qu’on reste focalisée sur le match suivant. On est seulement au 11e des 26 matches qui nous permettront d’accéder à l’Elite. Alors oui, c’était important, mais on continue notre chemin. Je suis alerte, il faut toujours l’être, mais je ne suis pas inquiète par rapport au groupe. La clé, c’est le travail", rappelle Eva Hamzaoui. Et avec un difficile déplacement à Lattes (3e) ce dimanche, l’ASM doit rester concentré.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos