Les stars tapent la balle

En marge de la compétition officielle qui se déroulait du 8 au 13 septembre, deux tournois mêlant joueurs professionnels et amateurs ont eu lieu sous le chapiteau de Fontvieille. Si la compétition était là, la bonne humeur l'a emporté sur le reste.

Il n'est pas rare de voir pareille chose lors de certains évènements de tennis. Entre les tournois des légendes et ceux pour les célébrités, les amateurs de la petite balle jaune ont généralement l'occasion d'aller démontrer leurs qualités sur certains courts. 

Pour le padel, les matches se jouant en double, Fabrice Pastor, organisateur de Monte-Carlo Padel Master, a eu l'idée d'associer des joueurs professionnels à des amateurs pour pimenter les choses. Mais aussi pour offrir un moment de partage à ces personnalités qui apprécient cette pratique venue d'Espagne. 

Au menu, plusieurs anciens sportifs de haut niveau, à l'image de Cyril Rool et Sylvain Legwinski, tous deux anciens footballeurs professionnels, Didier Deschamps, actuel sélectionneur de l'équipe de France de football, Thomas Johansson, ancien joueur de tennis professionnel, vainqueur de l'Open d'Australie en 2002 ou encore Šarūnas Marčiulionis, ancien basketteur lituanien.  

Deux tournois, deux vainqueurs

De façon à ce que tout le monde puisse profiter de la fête, deux petits tournois étaient ainsi organisés. Le premier avait lieu le vendredi matin, en préambule des quarts de finale. C'est d'ailleurs lors de cette matinée que Cyril Rool et Sylvain Legwinski se sont illustrés raquette à la main. L'ancien latéral gauche, notamment passé par l'OGC Nice, l'AS Monaco ou l'Olympique de Marseille s'est montré très adroit pour remporter la finale. "J'ai découvert ce sport en jouant avec Fabrice (Pastor) et on s'est pris au jeu. On est une bande de 7-8 à jouer régulièrement. J'ai eu la chance de faire la même chose en Argentine, où j'ai joué quelques jours avec Juani Mieres (n°8 mondial). Les joueurs sont très disponibles et c'est un sport très ludique. On peut jouer tous les jours et avec les enfants, on s'amuse tout de suite", note l'ancien footeux. 

Le dimanche, c'est Fabrice Pastor, associé à Juan Martin Diaz qui l'a emporté. "J'étais ravi puisque j'ai gagné. C'était un match très dur contre Thomas Johansson. J'ai la chance d'avoir Juan Martin qui m'a fait l'amitié de jouer avec moi", a commenté celui qui était 85e joueur mondial à l'époque du Padel Pro Tour. De quoi assurer une belle promotion pour une discipline qui n'attend que de prendre son envol. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos