Ascenseur Émotionnel

L'année passée a été riche en rebondissements pour l'AS Monaco tennis de table. Les équipes 2, 3 et 4 ont toute connu une descente dans la division inférieure avant de réussir à remonter à l'issue de la deuxième partie de saison.

En tennis de table, bon nombre de divisions voient leur saison coupée en deux parties. Les montées et descentes aux échelons inférieurs et supérieurs arrivent donc à deux reprises. Pratique pour monter de deux étages dès lors que l'on en a les moyens. Mais cela peut aussi permettre aux équipes ayant connu des accidents de parcours de se rattraper à l'issue de la deuxième phase. 

C'est exactement dans ce cas de figure que se sont trouvées trois équipes de l'AS Monaco tennis de table lors de l'exercice 2014/15, alors qu'elles avaient réussi à accéder à l'étage supérieur à l'issue de la saison 2013/14. "L'objectif était la montée pour toutes ces équipes", relate Eric André, l'entraîneur général du club. "Les équipes 2, 3 et 4 étaient descendues en fin de première phase (décembre 2014) à cause de blessures, de défections de joueurs ou de manque de moyens, notamment pour l'équipe féminine qui a dû s'arrêter en cours de saison. Donc l'année a été un peu compliquée."

Remaniement

Pour chaque équipe, il est nécessaire d'avoir 4 joueurs. "J'essaye, en début d'année, de faire les groupes et de prévoir deux remplaçants à chaque fois. Mais il arrive toujours des moments où il ne sont pas là et il faut alors aller puiser dans les autres équipes, ce qui donne un jonglage permanent," explique Eric André. 

Et pour ne pas faciliter les choses, le coach de l'AS Monaco tennis de table a dû composer avec une multitude de blessures, toutes intervenues sur la même période. "Plusieurs joueurs se sont blessés au même moment et on a essayé de puiser dans les équipes d'en dessous pour se maintenir. Malheureusement, ça ne s'est pas bien passé puisque toutes celles concernées sont descendues. Chez les filles, deux se sont blessées. Comme nous n'en avions que 5, nous n'avons pas pu continuer."

Retour de flamme

Après les mauvais résultats de la phase une, il a fallu trouver les ressources nécessaires pour remotiver un groupe touché par ces descentes. "Quand on descend d'une division, ça ne fait pas plaisir. J'ai donc tout un travail psychologique à faire pendant les vacances de Nöel pour les remobiliser et leur faire comprendre que la remontée est à leur portée. Ce n'est pas évident pour eux parce que j'ai deux joueurs qui avaient évolué en N1 avec l'équipe 1 qui ont dû redescendre en équipe 2. Et les remotiver, ce n'est pas simple." Au final, alors que tout semblait mal embarqué, le vent s'est mis à tourner et les choses sont allées dans le bon sens. La régionale 1 est d'ailleurs assez facilement revenue en pré-nationale, à l'exception d'un match qui fut relativement disputé. 

Pour la pré-régionale et la départementale 1, la tâche s'est avérée un peu plus difficile, comme l'explique l'entraîneur général du club. "La pré-région, ça a été un plus compliqué parce qu'on a quand même fait tourner pas mal de joueurs. Tant bien que mal, on a réussi à combler le trou pour être au complet. Il y a eu la moitié des matches qui ont été un peu plus durs, parce qu'on ne savait pas trop à quoi s'en tenir par rapport aux équipes qu'on avait en face au vu des effectifs qu'on mettait. Finalement ça s'est bien débloqué, les joueurs ont fait l'effort de jouer le jeu et tout s'est mis en place. Pour la départementale 1, sur 2-3 matches ça a été un peu plus compliqué, parce que la D1, c'est beaucoup de joueurs qui sont bloqués par leur travail. Mais dans l'ensemble, je dirais que les piliers des équipes ont tenu la barre et le reste a fait le maximum." De quoi revenir au point de départ de la saison 2013/14. 

Un peu de nouveauté

La saison qui s'annonce doit donc être celle de la confirmation. Si les équipes 3 et 4 (régionale 2 et pré-régionale) vont avant tout viser le maintien, "j'espère et je suppose qu'on devrait réussir", l'équipe 2 va, comme la première, viser la montée. Pour ce faire, coach André annonce des renforts. "J'ai deux joueurs qui sont arrivés et qui vont pouvoir être plus performants que les deux quatrièmes de chaque équipe. Pour la 2, ça devrait arriver si tout le monde joue le jeu, sauf incident. Après rien n'est fait, parce que je sais que les autres clubs se sont également renforcés. L'équipe première va essayer de rééditer le parcours de l'an dernier, car ils ne sont pas montés pour un petit set." 

Cette saison 2015/16 marque également l'arrivée d'une nouvelle équipe au sein du club, qui débutera en départementale 4. Un souhait de longue date qui se concrétise grâce à la montée en pré-régionale de la départementale 1. "La départementale se joue le vendredi soir et nous n'avons qu'une salle pour cette compétition. Comme la D1 est montée en pré-régionale, on a pu se lancer avec cette nouvelle équipe." Il faudra cependant que la pré-régionale se maintienne en décembre pour que cette D4 puisse aller au bout de sa saison. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos