Un groupe lancé vers la Pro B

Monaco, déjà leader de la seconde phase de Nationale 1, voit l’objectif de la Pro B se rapprocher de plus en plus. Une envie commune entre les joueurs et le coach, Éric André.

"Ce week-end, on a assis notre position de leader face à une équipe formée de jeunes joueurs qui avaient un bon rythme", se félicite le coach de la Nationale 1 de l’AS Monaco tennis de table, Éric André. Une victoire 8-0 à Metz qui permet aux Monégasques de s’emparer de la tête du groupe, accompagnés de Courbevoie (9 points chacun). De bon augure pour la suite, dans une saison qui a connu quelques rebondissements. En effet, le 28 novembre dernier, alors que Monaco n’est plus qu’à une victoire de la première place (lors de la phase une du championnat), les joueurs sont contraints de déclarer forfait face à Amiens.

Dsc 0481

En cause, une mauvaise gestion du terrain avec le Monaco Basket Association, avec qui l’ASMTT doit partager la salle. Un mal pour un bien au final, puisque les Monégasques se retrouvent dans une poule plus "accessible" que celle d’Amiens, qui avait terminé en tête de la première partie du championnat. Car Monaco avait réalisé six premières rencontres de qualité avec six victoires. Une satisfaction pour le coach qui a instauré un échange important avec ses joueurs. "Je leur apporte mon expérience mais j’ai aussi besoin de leurs retours, donc chacun apporte ses qualités et laisse de côté ses défauts. Je consulte beaucoup mes joueurs, même pour les doubles."

Un état d’esprit qui fait la différence

En plus de cet échange, l’équipe peut s’appuyer sur une valeur sûre au sein de son groupe, un état d’esprit irréprochable, comme l’explique le coach, arrivé sur le Rocher en 1998. "Je ne voulais pas de mercenaires, je voulais des gars qui viennent pour rester au moins une olympiade, qui ne partent pas au bout d’un an car ils seraient mieux payés ailleurs, etc. Franchement, je suis vraiment content. Ce que j’apprécie dans cette équipe, c’est que personne n’est au dessus de l’autre. Nous sommes en osmose". 

Dsc 0093

Entre cet état d'esprit, le couac de novembre et la déception de l'an dernier (Monaco a loupé la montée en Pro B d’un set), Damien Provost et ses coéquipiers sont déterminés à atteindre leur objectif, l'accession Pro B. "Par rapport à ce qui nous est arrivé, la montée serait méritée. Au final, cela les a encore plus motivés. Le 8-0 de ce week-end est significatif de cette envie. Nous sommes devenus un rouleau compresseur. J’ai confiance en eux", conclut le coach monégasque.

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :