Rolex Monte-Carlo Masters, le compte à rebours est lancé

Du 11 au 19 avril prochains, le Monte-Carlo Country Club accueillera la 114e édition du Rolex Monte-Carlo Masters. Son directeur, Zeljko Franulovic, a rappelé le bilan de la 113e édition avant de dévoiler quelques éléments concernant la prochaine lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant tournoi.

Le gratin. C'est ce que l'on espère chaque année. Observer, voir, suivre les meilleurs tennismen mondiaux sur l'ocre monégasque. Du 11 au 19 avril prochains, le Rolex Monte-Carlo Masters lancera la saison sur terre battue. Et l'on peut d'ores et déjà annoncer que deux monstres sacrés seront de la partie. "Rafael Nadal et Novak Djokovic ont rempli leur bulletin d'inscription", a ainsi glissé Zeljko Franulovic, directeur du tournoi, lors de la traditionnelle conférence de presse annonçant l'arrivée du Masters 1 000. 

R  Nadal

Pour connaître la liste définitive, il faudra cependant attendre le 19 mars prochain, date à laquelle elle sera officiellement publiée. D'ici là, d'autres grands noms devraient s'inscrire, à commencer par les joueurs vivant en Principauté, de plus en plus nombreux. "C'est plus facile pour un résident de jouer chez lui. C'est très rare qu'ils manquent le tournoi", explique celui qui s'est imposé ici en 1970.  Parmi eux, nombre de membres de la ''Next Gen'', ces jeunes appelés à prendre la succession des trois indétrônables. On pense ainsi à Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas, Daniil Medvedev, Mattia Berettini ou encore Felix Auger-Aliassime. De là à voir chez eux le futur vainqueur, il n'y a qu'un pas, que ne franchit cependant pas Franulovic. 

D  Medvedev

"J'en ai évoqué quelques-uns qui ont commencé à montrer les dents déjà l'année dernière. Tsitsipas qui gagne à Londres, Medvedev en finale de l'US Open qui fait un match excellent et magnifique contre Rafael Nadal. Thiem, il ne faut plus le présenter : finales de Roland Garros, de l'Open d'Australie. Tous ces jeunes sont là, ce qu'il manque, c'est un Grand Chelem.

Faire aussi bien qu'en 2019

En 2020, s'il est encore trop tôt pour se risquer au jeu des pronostics, l'objectif des organisateurs sera de faire au moins aussi bien qu'en 2019. Et ce sur tous les tableaux. Car 2019 a une nouvelle fois été un grand cru. Si le public italien était massivement présent pour suivre la victoire inédite de leur champion Fabio Fognini, les gradins ont été presque aussi remplis qu'en 2018, année du record (136 671). "L'an dernier, avec un vainqueur italien pour la première fois depuis Nicola Pietrangeli en 1968 (photo ci-dessous), nous avons enregistré 136 656 spectateurs", a annoncé Franulovic, de quoi montrer une certaine stabilité. 

F  Fognini Et N  Pietrangeli

"On peut difficilement faire mieux car nous sommes limités par notre nombre de places, mais on réussit tout de même à bien remplir le site". Une bonne forme qui se mesure aussi au niveau des retransmissions puisque la 113e édition du tournoi a été suivie par 31,1 millions de téléspectateurs à travers 200 pays au cours des 6 000 heures de diffusion. "Eurosport n'est pas n'importe qui et C8 est une chaîne gratuite accessible par tous", a d'ailleurs souligné le directeur du RMCM au moment d'évoquer ces chiffres. 

F  Fognini

Une édition d'autant plus réussie que le tournoi a été récompensé par l'ATP. "Nous avons reçu ''l’Award of Excellence for most improved venue in 2019'' qui est venu récompenser l'ensemble des nouvelles installations que nous avons inaugurées l'an dernier parmi lesquelles un restaurant et un lounge pour les joueurs ainsi qu'une salle d'interview", précise Zeljko Franulovic. De quoi partir sur une 114e édition pleine d'ambitions. 

Publié le

Vous aimez cet article, partagez-le :

   
Photos