Brève

Bianchi veut "rester sur la piste"

Natif de Nice et installé à Brignoles depuis plusieurs années, Jules Bianchi fait partie des cinq pilotes qui découvrent le tracé monégasque au volant d'une F1. Pour ses premiers pas, embarqué dans une Marussia ne lui permettant pas de s'approcher des meilleurs places sur la grille, Bianchi fait preuve de sagesse au moment d'annoncer ses objectifs à Monaco : "J'ai abordé les deux premières sessions d'essais le plus calmement possible, car mon premier objectif était de rester sur la piste ! Une chose est sûre, contrairement à la perception que l'on a de l'extérieur en voyant les autos, au volant il faut commencer par y aller calmement avant de se donner au maximum", a-t-il déclaré au journal La Provence. 

Le rookie a ensuite évoqué les spécificités de l'épreuve : "Quand je compare le circuit de Monaco aux 18 autres du championnat du monde, j'en conclus que c'est l'une des plus belles pistes du monde, c'est également l'une des plus difficiles puisque si l'ont fait une erreur l'étroitesse de la piste fait que l'on va immédiatement taper les protections ou les glissières de sécurité..."